Techniques spéciales

Fissure du béton

Grâce à la fissure, de grandes surfaces peuvent être cassées d’une manière contrôlée, rapide et économique. L’avantage par rapport aux méthodes de démolition les plus traditionnelles est que la fissure est insonore et sans vibrations, ce qui permet d’éviter des dommages éventuels au niveau de l’environnement. Les lignes de cassures sont déterminées au préalable en forant des trous, dans lesquelles la tête de la masse de fragmentation est placée. Ainsi, on contrôle également toujours l’importance des pièces cassées et la direction de la fissure. Bien que la machine se manipule facilement et prend peu de place, elle fournit quand même une force allant jusqu’à 600 tonnes.

Serrage hydraulique

Cette technique consiste à concasser des constructions en béton jusqu’à une épaisseur de maximum 30 cm à l’aide d’une pince de concassage hydraulique. Cette pince de concassage en aluminium est équipée de deux points de pression hydrauliques, chacun avec une puissance de 30 tonnes. Le groupe d’entraînement hydraulique a une pression du travail allant jusqu’à 750 bars.

Nous utilisons principalement cette méthode de travail dans des environnements où il est exclu de travailler avec de l’eau. Le concassage se fait sans vibrations, de manière insonore et avec un minimum de poussières.

Après le concassage, les morceaux peuvent être ramassés à la pelle et évacués.

Travaux de jointoiement chaud

Cette technique doit empêcher l’infiltration d’eau en dessous de surfaces en béton.

Après le coulage du béton, les joints de tassement sont sciés pour éviter les fissures arbitraires du béton qui vient d’être coulé. Nous fraisons un peu plus profond et un peu plus large ces joints de tassement et c’est ainsi que nous obtenons la « chambre du joint ».

Au niveau de cette chambre du joint, on fraise un côté oblique (chanfrein) pour éviter l’émiettement du joint.

Par la suite, les joints sont nettoyés à l’aide de brosses en acier rotatives et, si nécessaire, ils sont pourvus d’une bande de jointoiement.

Lors du dernier traitement, les joints propres sont remplis à l’aide d’une lance avec de la masse de jointoiement chaude à base de bitumes et d’élastomères.

Nous nous sommes principalement spécialisés dans le jointoiement de nouvelles grandes surfaces en béton.

  • Concassage du revêtement en béton à Knesselare

    Concassage du revêtement en béton à Knesselare

    Concassage de la voirie dans la Kloosterstraat

    Au projet
  • Jointoiement le long de la Lys

    Jointoiement le long de la Lys

    Fraisage + remplissage des joints en asphalte

    Au projet